La science ne ment pas

La science ne ment pas

Article écrit par Karnivor et Pieter Wenk

Quelques arguments scientifiques permettant d’ouvrir le débat sur la qualité des croquettes avec votre vétérinaire parce que les notions de bon sens ou d’alimentation naturelle lui sont généralement étrangères. Accessoirement, ça vous permettra également de juger de la bonne ou mauvaise foi de ce dernier ! Attention, certains vétérinaires sont ouverts et intéressés par la question de la nutrition animale (je ne les mets donc pas tous dans le même sac !), mais ils sont rares sur le territoire français (nutrition et diététique sont d’ailleurs des spécialités très rarement choisies par les étudiants). Ce que je développe dans ce post, les barfers chevronnés le savent déjà :

Mon but est donc simplement de donner des arguments et références scientifiques à ceux qui voudraient expliquer à un Saint Thomas en quoi les aliments préparés pour animaux sont inadaptés.

> LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE <

barf
Photo d’Élodie Mercier
Gamelles du haut (chiens) : mix chèvre & bœuf & poulet, trachée de bœuf, foie de poulet, pioux, œufs

Gamelle du bas (furets) : mix chèvre & bœuf & poulet, foie de poulet, jaune d’œuf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s