Archives pour la catégorie Matériel

Les aides existantes pour gérer l’émotionnel

Les aides existantes pour gérer l’émotionnel

J’ai décidé de vous présenter quelques outils qui peuvent être d’un grand support pour travailler sur la gestion émotionnelle de votre chien (peur, anxiété, stress, nervosité, etc…). En effet, si un travail de fond est indispensable, certains outils peuvent être d’une aide précieuse pour nous aider à avancer dans la bonne direction.

blanc

Thundershirt

 b

b

b

b

b

b

b

La pression est depuis longtemps utilisée avec succès dans le traitement de l’anxiété à la fois chez les humains (troubles psychologiques, autisme, anxiété persistante) et les animaux.

La veste Thundershirt se base sur ce principe : elle applique une pression légère mais constante sur le torse, ce qui a un effet calmant sur la plupart des chiens. Fabriqué en tissu doux, léger et respirant, Thundershirt peut sans problème être porté pendant plusieurs heures d’affilée.

Dans la plupart des cas, Thundershirt est efficace dès le 1er usage mais il faut parfois 2 à 3 utilisations avant d’observer une amélioration.

blanc

Il existe également d’autres marques similaires, comme l’Anxiety Wrap.

blanc

blanc

Fleurs de Bach

la_9147634ea65a4e6d9041cfd3f7de18e334a1444042716

Les fleurs de bach sont des elixirs floraux crées par le Docteur Edward Bach entre 1928 et 1935. Au fils de ses recherches, il s’est attaché à produire des élixirs floraux naturels, sans danger et sans effet secondaire. Ainsi on dénombre 38 fleurs de bach issus des recherches de Bach, mais beaucoup d’autres ont été inventé depuis.

Le Rescue Pets contient un mélange de 5 fleurs de Bach destinées à apaiser votre animal, à l’aider à gérer ses émotions et son stress. On y trouvera donc :

  • Avec l’extrait de Fleurs de Prunier Myrobalan : perte de tout contrôle, grattage violent, automutilation pour obtenir un soulagement. La fleur de prunier va l’aider à le soulager et à se calmer.
  • Avec l’extrait de Fleurs de Clématite : cela va palier à son manque de concentration et a ses problèmes d’apprentissage. La fleur de Clématite va aider à opérer un changement chez votre chat ou votre chien et va rendre votre animal plus réceptif à vos instructions et plus dynamique.
  • Avec l’extrait de Fleurs d’Impatiente : si le caractère de votre animal est assez fort et qu’il devient agressif, la fleur d’impatiente va le rende plus sociable avec tout les êtres vivants qu’il rencontre.
  • Avec l’extrait de Fleurs d’Hélianthème : si votre animal a des crises de panique, il va trembler et prendre une position de défense qui va vite devenir incontrôlable. La fleur d »Hélianthème va lui redonner de l’assurance pour combattre ses émotions négatives et le calmer.
  • Avec l’extrait de Fleurs d’Etoile de Bethléem : cette fleur va soutenir votre compagnon qui a subi un choc émotionnel ou une douleur physique.

/!\ Attention : il existe une gamme spéciale pour les chiens (à ne pas confondre avec la gamme pour humain, qui a une concentration plus forte en alcool). 

Certains sites proposent également d’autres préparations spécifiques, toujours dans le domaine des fleurs de Bach, comme par exemple la boutique en ligne lesfleursdebach.

blanc

Pril Calmi

IMG_3498

Expos, transports, foule… Peurs de croissance, phobies… Pour toutes les situations où votre chien anxieux ou émotif a besoin d’un soutien, sans être assommé ou endormi.

CALMI|P est un complexe unique de 17 huiles essentielles et 6 huiles végétales choisies pour contribuer à calmer l’anxiété de votre chien sans effet sédatif.

Malheureusement cette société a fermé, bien que ses produits étaient d’une grande qualité… Il existe cependant d’autres marques sur le marché qui proposent des suppléments naturels pour aider le chien a mieux gérer son stress. 

blanc

Adaptil

Adaptil existe en diffuseur, spray ou collier. Une gamme équivalente existe également pour les chat (Feliway).

Lorsqu’une chienne allaite ses petits, elle émet une substance appelée apaisine qui a pour rôle de rassurer les chiots stressés ou confrontés à une situation ou un environnement nouveau. L’apaisine est également efficace sur les chiens adultes. En reproduisant les caractéristiques des phéromones apaisantes, ADAPTIL permet de d’aider à apaiser le chien dans ses difficultés.

Ce produit est notamment disponible chez Animsofery

blanc

Dossard BELI

dossard_1024x1024

Certains chiens ont besoin d’espace autour d’eux pour se sentir à l’aise. Que ce soit avec des congénères canins ou des humains, tous les chiens n’apprécient pas nécessairement la proximité et les contacts.

D’autres chiens, comme les chiots par exemple, peuvent se déconcentrer facilement et devenir très excités lors d’un entrainement si une personne vient les caresser. Ce qui peut rendre le retour au calme difficile par la suite.

Afin de respecter les besoins de ces chiens en plus d’aider à prévenir des situations désagréables, ce dossard à vu le jour au Québec et est maintenant revendu en France.

Grâce au message clair « BESOIN D’ESPACE, EN ENTRAINEMENT », vous aurez la possibilité de travailler l’éducation de votre chien de façon progressive et sécuritaire et ainsi accomplir de meilleurs progrès.

S’il est difficile de se procurer ces dossards en France, vous pouvez trouver un équivalent (personnalisable en plus !) via la société Créat’Chon !

Découvriez également le principe du ruban jaune. Malheureusement ce concept reste moins connu du grand public, et est également moins explicite.

blanc

Musicothérapie

La musique a de véritables bienfaits sur nos animaux, et certains individus y sont particulièrement sensibles ! Psychologue et animale comportementaliste Dr Deborah Wells a entrepris des recherches en 2002 sur le sujet. Son objectif était d’évaluer chez les chiens l’effet de cinq types différents de stimulation auditive : la conversation humaine, de la musique classique, la musique lourde métal, musique pop et pas de musique. Parmi tous les stimulus auditifs, les chiens de refuge semblaient bien répondre aux effets de la musique classique apaisante.

Il est possible de trouver des CD avec des musiques spécialement adaptées pour les chiens mais vous pouvez aussi simplement aller sur YouTube où vous trouverez des séquences en écoute libre.

blanc

Pet Tutor

Le Pet Tutor qui dispose de fonctionnalités intéressantes ! Un petit bijou de technologie qui vaut son pesant d’or… Selon les options, comptez tout de même à minima 350$. Il permet notamment de récompenser l’animal lorsque celui-ci est silencieux (c’est donc intéressant pour les chiens ayant du mal à rester seuls et qui aboient durant les absences).

http://www.smartanimaltraining.com/

Pour découvrir les possibilités et champs d’applications, découvrez les vidéos. Ce produits est également présenté dans cet article.


A découvrir également :

comment occuper mon chien ?

la peur chez le chien


A noter

Attention, j’insiste sur le fait qu’il s’agit d’outils, et non de solutions. Ce sont uniquement des aides / des supports, qui doivent accompagner un travail de fond sur le ou les problème(s) rencontré(s) avec votre animal.

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un éducateur – comportementaliste en positif pour vous accompagner dans votre démarche !

De plus, il est également important de noter que tous les chiens n’ont pas la même réceptivité à ces différentes aides.

© Canima – J. Claeyssen
Publicités

Démarrer de la bonne patte

Démarrer de la bonne patte

Article rédigé par J. Claeyssen – Canima

Lorsque l’on vient de prendre un chien, on ne sait pas toujours quoi acheter, comment s’équiper, où aller chercher les bonnes informations… Pour démarrer une éducation et des balades de manière sereine. Je vous propose donc un petit récapitulatif pour vous aiguiller !

blanc

Laisse 3 points

La laisse 3 points, aussi appelée « laisse multi-positions » ou « laisse multi-niveaux » est très pratique car elle peut se régler sur 3 longueurs différentes, grâce à ses 3 anneaux positionnés le long de la laisse.

Cela va vous permettre de vous adapter à votre environnement en fonction du besoin. Par exemple en ville vous pourrez opter pour la plus courte des longueurs (comme sur la photo) tandis que dans un grand espace vert vous pourrez la rallonger pour donner plus de liberté à votre chien.

blanc

Longe 

Une longe va vous permettre de donner beaucoup plus de liberté à votre chien tout en ayant une sécurité. C’est par exemple très utile si votre chien n’a pas encore un bon rappel !
Cela ressemble en fait à une laisse sauf qu’elle est beaucoup plus longue. La longueur peut varier entre 7 et 20 mètres en général.

Pour débuter je recommande souvent de partir sur une longe de 10 mètres.

blanc

Le harnais

Jaime posing in the Perfect Fit HarnessTout d’abord je vous invite à lire cet article, qui vous expliquera pourquoi je recommande l’utilisation du harnais plutôt que du collier.

Les harnais anti-traction sont d’une précieuse aide lorsque l’on débute l’éducation d’un chien ! Cela va permettre de limiter le fait que le chien tire, tout en ne causant aucune douleur à celui-ci. Je recommande le modèle Perfect-Fit, mais il existe bien sur d’autres marques de harnais anti-traction.

blanc

Ce produit est disponible chez

logo animosfery standard

(livraison ou retrait au drive de Sassenage)

blanc

Pochette à friandises

Le chien est un animal opportuniste, il a donc besoin d’être motivé dans ses apprentissages.

Je vous conseille donc d’investir dans une pochette que vous pourrez clipper à votre ceinture ou directement à votre pantalon. Vous pourrez y mettre des friandises (dès de jambon / poulet / dinde, morceaux de fromage, rondelles de knakie…) pour récompenser toutes les bonnes actions de votre chien et ainsi contribuer à son éducation de manière motivante.

blanc

Et pour l’humain ?

Nous aussi humain devons nous former. Il est notamment important d’apprendre à bien comprendre notre chien !

Je vous invite donc à lire ce livre qui vous en apprendra plus sur les signaux d’apaisement / signaux de communication, qui sont en fait le langage du chien. En fait, les aboiements et grognements ne sont pas les moyens principaux de communication chez le chien. Les 3/4 passent plutôt par une expression corporelle.

Cet ouvrage, cours, illustré et très accessible aux grand public vous permettra ainsi de mieux comprendre votre poilu. Je dis souvent que si vous ne deviez lire qu’un livre dans votre vie sur le chien, c’est bien celui-ci 😉 … Alors foncez le commander !

Vous trouverez également quelques articles à ce sujet en cliquant ici.

blanc

N’oubliez pas également de vous munir de sacs de ramasse crottes ! S’il n’est pas agréable de les ramasser, ça l’est encore moins de marcher dedans 😉 . A nous, propriétaires de chiens, de montrer le bon exemple en étant des citoyens responsables afin de nos poilus véhiculent une image positive.

 Accessoires chien - Ramasse-crottes Pocket pour chiensAccessoires chien - Ramasse-crottes en papier Clean-Up pour chiens

blanc

Quelques pistes supplémentaires

Comment occuper votre chien ?

Que veut dire « méthodes positives et amicales » ?

blanc

© J. Claeyssen – Canima

Pourquoi éviter les gamelles en plastique ?

Pourquoi éviter les gamelles en plastique ?

Sources en bas de page

Gamelles, conteneurs de croquettes, certains jouets… Autant de plastique qu’il convient d’éviter dans la mesure du possible.  On vous explique pourquoi 🙂

Les contenants plastiques : risque de migration de produits nocifs dans les croquettes

Les sacs de croquettes chats et chiens doivent rester dans leur emballage d’origine. Cet emballage est constitué de plastique alimentaire, non nuisible aux aliments.

Si vous transférez les croquettes dans des conteneurs plastiques, prenez garde que ceux ci soient classés « alimentaire ». Sans quoi vous risquez une migration de substances nocives dans l’alimentation.

Bisphénol A, polystyrène, polypropylène, polyéthylène, polycarbonate, aucun de ces composants plastiques n’est anodin. Il est prouvé que le contact avec le Bisphénol A (BPA) peut avoir des effets néfastes sur la santé : augmentation des risques de cancer, maladies cardio-vasculaires, diminution de la fertilité ou bien gain de poids, allergies, toxicité.

A savoir, la chaleur facilite la migration des substances toxiques vers les aliments. Pour la même raison, évitez de remplir vos récipients de matières grasses. Gardez une frontière entre eux en gardant les croquettes dans leur sachet.

blanc

Une étude sur le sujet : bisphénol A et le chien

Un simple essai chez le chien a détecté un risque supplémentaire lié au bisphénol A. Des chercheurs de l’INRA et de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse ont montré par un simple test chez le chien que le bisphénol A passait de façon massive dans l’organisme quand il était mis en contact avec la muqueuse buccale. Le chien est un bon modèle pour évaluer l’absorption au niveau de la bouche. Ce résultat alourdit encore d’avantage le dossier sur le danger du bisphénol A.

blanc

Repérer et comprendre les codes des plastiques

Pour différencier les différents plastiques, la Société de l’industrie plastique a conçu en 1988 un dispositif de marquage à 7 codes, que l’on retrouve sur chaque emballage. Au centre d’un triangle, un chiffre indique le type du plastique. Sous le triangle figurent les initiales de son nom. Intéressons-nous de plus près à ces logos.

Le PET ou PETE
plastique_PETLe PET, ou Polytéréphtalate d’éthylène , est un plastique très utilisé. On le retrouve principalement dans les bouteilles d’eau, les barquettes et les sacs plastiques de cuisson. Les bouteilles en PET sont susceptibles de faire migrer des traces de trioxyde d’antimoine. Ce composé est classé comme possiblement cancérigène. C’est notamment pour cette raison qu’il ne faut pas consommer une eau en bouteille qui a été exposée au soleil.

Le PEHD
plastique_polyéthylèneLe Polyéthylène à Haute Densité est également un plastique très employé, notamment dans les bouteilles de lait, les boites alimentaires rigides et les flacons de produits d’entretien. Selon l’Institut national d’information en santé environnemental du Canada, ce plastique engendre peu de migrations lorsqu’il est mis en contact avec des aliments. D’autres études confirment que ce plastique aurait une bonne compatibilité alimentaire.

Le PVC
plastique_pvcLe PVC, ou polychlorure de vinyle , est rarement utilisé dans les emballages alimentaires. La fabrication de ce plastique nécessite des phtalates, dont du DEHA (2-éthylhexyle) et parfois du bisphénol A (BPA). Toutes ces substances sont hautement toxiques.

Le LDPE (ou PEBD)
plastique_ldpeOn trouve du polyéthylène basse densité dans les emballages d’aliments congelés, dans les emballages de pain, les sacs de supermarché, les sacs à congélation, et des tasses et bols jetables destinés à accueillir des boissons chaudes. Selon le Réseau environnement santé, ce plastique engendrant peu de migrations, il peut convenir à un usage alimentaire.

Le PP
polypropylèneLe polypropylène est souvent utilisé dans des barquettes réutilisables à réchauffer au micro-ondes, des gobelets en plastique, les bouchons de bouteille en plastique, certaines gourdes et tasses. Ce plastique démontre une très faible migration lorsqu’il est mis en contact avec des aliments. Toutefois, le polypropylène se dégrade, et peut au fil des années, contaminer les aliments avec des molécules de dégradation.

Le PS

polystyrèneLe polystyrène est souvent employé pour fabriquer des gobelets, des couverts jetables et des emballages de produits laitiers (yaourts, barquettes). Le polystyrène contient du styrène, un cancérogène possible pour l’homme, qui, lorsqu’il est chauffé, est susceptible de migrer dans les aliments.

La 7ème catégorie (divers)
plastiques_diversOn trouve dans la septième catégorie tous les plastiques qui n’appartiennent à aucune des catégories sus-citées. Y figure notamment le polycarbonate, un plastique très controversé. Et pour cause : il peut larguer des traces de bisphénol A dans les aliments. A noter que dans l’Union Européenne l’usage de polycarbonate est désormais interdit dans la fabrication des biberons, mais il reste autorisé pour les autres emballages (boites de conserve, récipients alimentaires, vaisselle…). Cette catégorie contient également d’autres plastiques comme le polysulfone et le polyéthersulfone.

blanc

Les allergies dues aux gamelles en plastique

Les chiens peuvent développer un prurit de la face lié à une allergie au plastique de la gamelle. Cette allergie de contact n’est pas une allergie mais une sensibilisation de la peau au contact de diverses substances, notamment aux pigments de coloration des gamelles. Certains pigments bleus seraient plus particulièrement responsables de ces irritations faciales situées principalement sur les babines et le museau du chien.

blanc

Et les jouets pour nos chiens ?

Heureusement un certain nombre de marques de jouets pour chien se sentent concernées et proposent des articles sans phtalates ou bisphénol A. C’est notamment le cas des jouets Kong, Dog, Nylabone, West Paw Design, Chewber et Jolly Pets.

blanc

Sources :

Travail avec la muselière en clicker training

Travail avec la muselière en clicker training

Les éducateurs canins à l’AVA proposent un véritable programme de rééducation pour certains chiens du refuge. Découvrez dans cette vidéo un travail avec la muselière en clicker training.

L’AVA a accueilli des éducateurs canins en formation spécialisée « gestion et réhabilitation de chiens de refuge », encadrés par Eléonore Buffet, éducateur comportementaliste canin.

« Nous apprenons à Damboise, par étapes à mettre le nez dans la muselière. Le « clic » indique au chien qu’il fait un comportement souhaité et qu’il est sur la bonne voie. A chaque clic, il est récompensé. Il a commencé par mettre la tête dans la trappe, puis le museau dans la muselière. Petit à petit nous demandons plus de pression dans la muselière, c’est à dire de toucher le fond de celle ci, puis d’écraser le nez dedans, comme s’il fallait la pousser.
Une fois la pression mise, nous demandons au chien de poser sa tête sur la planche, avec le nez toujours au fond de la muselière et d’attendre un peu avant sa récompense. Cela nous permettra par la suite de pouvoir augmenter la durée d’attente du chien avec le nez dans la muselière, de façon à ce qu’il y reste suffisamment longtemps volontairement au moment des soins. »

NB : Merci à Cynthia Edelman pour son commentaire plus que judicieux :  » click for behavior, feed for position : il serait plus utile de donner la friandise quand le chien a son museau DANS la muselière 🙂 là on récompense fortement le fait de sortir de la dite muselière…. »

J’ajouterai également qu’il conviendrait de faire une séance moins longue 🙂

Source : avarefuge76

Les méfaits du collier et / ou de notre manière de faire ?

Les méfaits du collier et / ou de notre manière de faire ?

Article issu du blog Magic Clicker.

Les grandes maltraitances (généralement accompagnées de photos à cauchemars garantis) font à la fois l’unanimité sur les réseaux sociaux et nous rassurent sur notre propre comportement (puisque personne — et surtout pas moi — ne peut se vanter d’une communication toujours parfaitement positive) : « on n’est pas comme eux, quand même »…ouf, on fait donc officiellement partie des « gentils » 🙂

Si vous êtes sur mon blog c’est, indiscutablement, qu’une approche amicale et respectueuse de l’animale vous intéresse et vous inspire, sinon il y a largement de quoi se mettre des justifications à la brutalité sous la dent, déguisées sous des noms tels que « corrections » (je l’adore celui là)…. Quand tu réfutes la punition « légitime », la correction « méritée » et autres justifications à un travail relativement peu compétent (voir pas compétent point), tu bascules dans le camp obscur et fatalement féminin des « gentilistes » (<== mot que je viens d’inventer, merci) 😀

Ce qui m’interpelle fortement moi au delà du choix du matériel (qui n’est pas le but de l’article), c’est cette petite maltraitance terriblement ordinaire qu’est la « secousse sur le collier », dite aussi « coup de sonnette ». Relativement violente mais violente quand même, elle est visible sur tous les terrains d’entraînement, dans nos rues et même chez certains de mes élèves qui portent un clicker au poignet pourtant 😦

Il n’y a pas là matière à déclencher les réseaux sociaux, pratiquement pas matière à faire intervenir l’éducateur (d’ailleurs, c’est généralement parfaitement inefficace puisque le chien semble y être totalement indifférent : en effet, on s’habitue à l’aversif et si la secousse n’est ni éducative ni même punitive en définitive, elle reste aversive).

On veut l’attention du chien? hop, on secoue (en lieu et place de l’interpeller par son nom, de s’éloigner d’un environnement trop riche en distractions pour son niveau d’éducation ou son âge par exemple). On veut qu’il obtempère  à un ordre? hop, on secoue (sans se demander si ce mot là est vraiment connu par le chien ni s’il a été généralisé?). On veut que le chien exécute plus rapidement? hop, on secoue (même s’il est facile de travailler sur la latence au clicker et que ça marche du tonnerre).

Au point où, au démarrage, on secoue la laisse un petit coup, à l’arrêt, on se secoue encore un petit coup… au point d’en oublier complètement parfois ces yeux qui clignent imperceptiblement, ses oreilles qui révèlent que cette manière de faire est inutilement agressive et très largement désagréable pour le chien 🙂

© blog Magic Clicker

La grande question : collier ou harnais ?

La grande question : collier ou harnais ?

Si je respecte le travaille des autres… Je cite la source de cet article et je mets le lien du blog, merci !

C’est une des grandes questions qui fait débat dans le milieu du chien… Doit-on lui mettre un collier ou un harnais ? Personnellement je fais partie des personnes qui favorisent le harnais, et je vais vous expliquer pourquoi.

Un bon harnais adapté se doit d’être confortable afin de ne pas appuyer sur les muscles et ne pas entraver ses mouvements. Les épaules, le cou ainsi que les aisselles doivent être libres.

Si votre chien tire en laisse, il existe des harnais anti-traction comme le Perfect-Fit ou le Animalin qui vous seront d’une aide précieuse. Bien sur, cela ne vous dispense pas d’un apprentissage, la marche en laisse est un exercice qui doit être travaillé. De plus, il est essentiel d’apprendre à bien gérer une laisse / longe afin d’éviter toute mise en tension. « Elle doit représenter un lien entre la personne qui la tient et le chien, et non pas un outil de sanction ou de contraintes. »

Et si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin en positif !

Si je respecte le travaille des autres… Je cite la source de cet article et je mets le lien du blog, merci !

Mais alors quels sont les différents impacts du collier ? 

harnais-collier-chiot-chien

Si je respecte le travaille des autres… Je cite la source de cet article et je mets le lien du blog, merci !

La peau d’un chien est essentiellement couverte de poils, qui le protègent contre les coups de soleil et dans une certaine mesure contre les forces mécaniques. La peau est un organe vital qui est une première barrière importante entre l’environnement externe et le corps interne.

Dégâts dus au collier : la perte de poils, des irritations, des contusions, des blessures, de la douleur

Les muscles du cou du chien travaillent constamment contre la gravite pour maintenir sa tête en place. Contrairement )à la notre, le centre de gravité de la tête du chien est en dehors de sa base de support. Quand le chien bouge, les muscles du cou gardent la tête équilibrée, pour garder la ligne de vision et l’organe de l’équilibre dans l’oreille interne à niveau.

Dégâts dus au collier : des contusions, des tentions, la douleur, des blessures aux muscles du cou qui ont une influence sur tout le mouvement du corps.

Canaux et ganglions lymphatiques : la lymphe est un liquide qui entoure toutes les cellules. Elle est récoltée dans les vaisseaux lymphatiques et transportée vers les ganglions lymphatiques. Les ganglions sont des organes importants pour le système immunitaire. Ils filtrent la lymphe avant que le canal ne la ramène au cœur où elle est réabsorbée dans le sang.

Dégâts dus au collier : gonflement des ganglions, des dégâts ou une rupture du canal, immunité est affaiblie, douleur

Le Thymus : un autre organe important pour le système immunitaire dans lequel les cellules T peuvent grandir. Les cellules T sont un type de globules blancs qui jouent un rôle important pour l’immunité. Le Thymus peut être large chez les chiots, mais s’atrophie (se réduit) à l’adolescence. Ce n’est donc que chez les chiots et jeunes chiens qu’il peut être endommagé par le collier.

Dégâts dus au collier : des dégâts mécaniques du thymus peuvent entraîner une diminution de la quantité de cellules T

Os de la langue : petit os en forme de fer à cheval, où les muscles de la langue et la mâchoire inférieure s’attachent. Ceci est important pour pour les mouvements de la langue et pour avaler.

Dégâts dus au collier : peut rendre la déglutition douloureuse est difficile 

Vertèbres et disques intervertébraux : le chien a 7 vertèbres cervicales. Les disques intervertébraux sont constitués de cartilage et fibres de collagène.

Dégâts dus au collier : des tractions répétées sur le collier provoquent un cisaillement au niveau des vertèbres qui accélère la dégénérescence, qui peut provoquer de l’arthrite, puis de l’arthrose et des hernies discales.

La moelle épinière est un tube nerveux qui part du cerveau et passe à travers un canal formé par les vertèbres.

Dégâts dus au collier : des tractions répétées sur le collier résultent en un cisaillement anormal entre les vertèbres, qui peuvent donner lieu à un rétrécissement de la colonne vertébrale et impacter la moelle épinière. 

Les nerfs périphériques qui se déploient de la moelle épinière sortent de la colonne vertébrale entre deux vertèbres. Ces nerfs envoient des pulsions motrices du cerveau aux muscles et des pulsions sensorielles de la peau au cerveau.

Dégâts dus au collier : l’ostéo-arthrite et des hernies discales peuvent toucher les nerfs causant de la douleur et impacter les fonctions neurologiques. 

Les nerfs sympathiques et parasympathiques : ces nerfs font parties du système nerveux autonome, qui contrôle les actions involontaires du corps (la fréquence cardiaque, la digestion, le rythme de la respiration…). Ils sont la communication neurologique entre le cerveau et les organes du corps.

Dégâts dus au collier : un traumatisme mécanique peut causer des dégâts directs à ces nerfs ou indirects si il y a gonflement et pression des tissus environnants.

Les artères et les veines : les vaisseaux sanguins du cou transportent le sang vers et à partir de la tête et du cerveau.s

Dégâts dus au collier : la pression sur les veines cause une plus grande tension artérielle dans le cerveau et augmente la pression intra-oculaire, les effets à long terme étant une moins bonne circulation sanguine et une perte de vision associée au glaucome.

La trachée est un tube renforcé par des anneaux en cartilage en forme de C.

Dégâts dus au collier : les anneaux du cartilage peuvent s’aplatir ou se casser, entraînant des problèmes respiratoires dus à un diamètre de la trachée plus étroit.

Le larynx se trouve dans la partie supérieure de la trachée et détient un clapet très important. Ce clapet se ferme pour empêcher les aliments de descendre dans les poumons.

Dégâts dus au collier : difficultés de déglutition, étouffement, douleur

L’œsophage ou gosier, est une tube musclé, qui transporte la nourriture de la bouche à l’estomac.

Dégâts dus au collier : difficultés à avaler, douleurs

La thyroïde est un des organes sécrétant la majorité des hormones du corps. Elle a un rôle très important dans la régulation du métabolisme, de la température corporelle, du rythme cardiaque et respiratoire, du développement du cerveau, de la croissance cellulaire et de l’humeur.

Dégâts dus au collier : un traumatisme mécanique causé par un collier peut conduire à une hypothyroïdie. stealthily.wordpress.com

Retrouvez toutes les illustrations Freedogz en cliquant ici.

Ci-dessous un petit comparatif en image pour mieux comprendre :

De nombreuses études sicentifques démontrent que les colliers plats, électriques, étrangleurs et à pointes causent des dommages parfois irréparables sur nos compagnons. Des experts (vétérinaires, neurologues, professeurs, etc…) recommandent le port du harnais plutôt que du collier.  stealthily.wordpress.com

Point perso : mes chiens ont un collier pour leurs médailles (coordonnées et tic-clip), mais lorsque je dois attacher mes chiens avec une laisse / longe, c’est toujours sur le harnais.  stealthily.wordpress.com

stealthily.wordpress.com

© Julie C. – Canima
Sources :

Collier électrique, à pointes… les études scientifiques

Collier électrique, à pointes… les études scientifiques

1Le collier électrique, à piques, étrangleur… Ou le harnais ? Voici quelques études scientifiques qui vous mettront sur la (bonne) voie

Avec l’aimable autorisation de Paulina Druri, éducatrice et diplômée de IDTE (International Dog Trainer). Voir son site :  un chien (presque) parfait.

Schilder et van der Borg, 2003, « Training dogs with help of the shock collar: short and long term behavioral effects », l’Université d’ Utrecht :

  • L’utilisation des punitions (colliers électriques), donc des stimulus négatifs lors d’éducation du chien, conduit à une inhibition apprise, (même résultats aussi chez Seligman, 1971).
  • Les chocs ne sont pas seulement une nuisance, mais sont vraiment douloureux. Le chien associe la présence du maître avec la douleur et les chocs.
  • Le chien peut aussi associer l’ordre donné avec les chocs.
  • En présence du maître, le chien a appris à s’attendre à quelque chose d’aversif (négatif).
  • L’utilisation du collier électrique provoque un stress intense chez le chien, même en dehors des conditions “du travail”, par exemple pendant la balade, même si le collier n’est plus utilisé.

http://eldri.ust.is/media/ljosmyndir/dyralif/Trainingdogswithshockcollar.pdf

blanc

collier_etrangleurMadison, Pauli et all. , 2006, « Effects of the application of neck pressure by a collar or harness on intraocular pressure in dogs », l’Université de Wisconsin :

  • L’utilisation des colliers chaînette (étrangleur) augmente la pression intraoculaire au niveau des yeux. Chez les chiens avec glaucome, avec cornée amincie l’augmentation de la pression intraoculaire peut être nocive, et l’utilisation du collier peut même conduire à la cécité.
  • La pression intraoculaire a été significativement augmentée par rapport aux valeurs de référence lorsqu’une force a été appliquée sur le cou par une laisse ou un collier, cet effet n’est pas noté pour un harnais.

http://1stsat.cynod.com/CollarsandEyeIssues.pdf

blanc

Le commentaire de Professeur Alain Regnier, Ecole Vétérinaire de Toulouse :

  • « Je n’ai pas l’expérience personnelle, mais je recommande sur la base de ces résultats le port du harnais chez les chiens qui ont des chirurgies oculaires ».

blanc

collier-dressageRichard Polsky, 2000, “Can aggression in dogs be elicited trough the use of electric pet containment systems?”, Animal Behavior Counseling Services Inc :

  • La douleur est considérée comme un stimulus primaire qui peut provoquer la libération de l’agression inconditionnée.
  • Dans cet étude 80% des chiens ne se sont jamais montrés agressifs avant l’attaque (donc sans l’historique dans l’agression). Les attaques ont eu lieu dans un milieu familier et le système électrique à fonctionné dans le moment d’attaque. Le chien a agressé le propriétaire, ou une personne connue (entourage, famille, voisin) dans 80% des cas.
  • La douleur causée par le choc, peut provoquer un chien à réagir de façon agressive à une cible à proximité (une personne ou un autre chien).
  • Les morsures sont répétitives et désinhibées dans toutes les attaques des chiens, où les colliers électrique a été utilisé. L’attaque est une réponse à la douleur du choc.
  • Dans tous les cas pas d’avertissement de comportement : aboiement, grondement, grognement, grognement en montrant les dents, a été donné à la victime avant l’attaque.
  • Aussi les autres études qui ont été faites : Renfrew (1997), Ulrich et al (1964), ont noté la nature intense et vicieuse de l’agression a suscité un choc.

http://www.dogexpert.com/Background%20%20Qualifications/Electronic%20fences.pdf

blanc

Roger Ulrich, 1966, “Pain as a cause of aggression”, l’Université de Michigan :

  • A mentionné dans ces études que la douleur provoque l’agression.

http://icb.oxfordjournals.org/content/6/4/643.abstract

blanc

torquatussOverall Karen, 2007, “Considerations for shock and training collars: Concerns from and for the working community”, l’Université d’Illinois :

  • Lorsque les méthodes aversives (négatifs) sont utilisés sur les chiens soignes par K. Overall pour ces problèmes comportementaux, ils deviennent plus anxieux, plus pathologiques, et potentiellement plus agressifs et dangereux, en fonction de leur problème.
  • Ces outils (collier électrique, étrangleur…) concourent à engendrer la peur, la douleur, et la méfiance, et, ce faisant, ils causent des dommages à long terme qui rendent les chiens plus réactifs, moins confiants, et moins aptes à atteindre leur plein potentiel dans leur partenariat avec les humains.
  • L’effet négatif de ces outils a été prouvé dans l’instabilité cervicale (cou) et arthrose dégénérative chez le chien et aussi la paralysie du nerf laryngé récurrent, ce qui peut affecter la voix, la déglutition.
  • Ils peuvent aggraver le syndrome d’instabilité (syndrome de Wobbler) et l’arthrose de la colonne cervicale chez le chien.

http://www.dogdaysnw.com/doc/overall_collars.pdf

blanc

Nelson, Couto, « Small animal internal médicine » :

  • Le harnais pour les chiens avec la maladie cervicale peut améliorer l’attitude et de promouvoir l’utilisation précoce des membres affectés.
  • Les chiens atteints des maladies des disques cervicaux devraient porter un harnais au lieu du collier lors des balades.
  • Le harnais doit être utilisé pour les chiens atteint du syndrome de Wobbler (syndrome d’instabilité cervicale).

blanc

Dr Bardet, « Paralysie laryngée » :

  • Il est conseillé d’éviter des colliers et d’utiliser des harnais à la place pour les animaux atteint la paralysie laryngée.

http://www.clinique-veterinaire-bardet.com/?p=603

blanc

torquatusClare Rusbridge, European Specialist in Veterinary Neurology, Londres, l’article sur le site Cavalier King Charles / santé :

  • Les neurologues faisant des recherches sur la syringomyélie ou son traitement chez les cavaliers recommandent l’utilisation d’un harnais pour tous les épagneuls nains anglais.
  • La pression d’un collier, et / ou d’une laisse d’exposition, ou des secousses sur cou pendant la croissance peuvent au mieux causer une douleur inutile et probablement pourraient empirer la syringomyélie en irritant le secteur sensible du cou, ou le cerveau dépasse souvent et forme des syrinxes, qui est le premier signe chez les chiens affecte.
  • On recommande que les colliers d’éducation, et bien sur les colliers à pointes, ne soient utilisés à aucun moment.
  • Beaucoup des vétérinaires voient régulièrement des problèmes des dommages au niveau de la trachée pour les chiens tirant sur leur collier. C’est donc recommandé d’utiliser un harnais sur des petites races en raison de la trachée et du cou qui sont petits.

http://www.fckc.com/cavalier-king-charles-sante-accueil.html

blanc

Le commentaire du Dr Cauzinille (Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis) sur le site
Cavalier King Charles / sante :

  • « Je suis très favorable au harnais étant donné la physico – pathologie de la syringomyélie (mouvais circulation du liquide cérébro-spinal entre la boite crânienne et l’espace sous arachnoïdien cervical). »

blanc

Réalisation : Paulina Druri
Merci a Dr Nicolas Famin de Clinique Vétérinaire à Herblay pour la consultation vétérinaire et les corrections.
Source : http://www.chienpresqueparfait.fr – adcances